Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu langues
  5. Aller au menu aide
  6. Aller aux encarts
  7. Aller aux raccourcis clavier

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Sites Groupe |
     
  4. Pour nous contacter |
  5. Plan du site |
  6. Aide
  1. RSS
  2. Taille du texte

    Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  
 
 

Pour nous contacter

Sanofi Canada

2905, Place Louis-R.-Renaud 
Laval (Québec) H7V 0A3

Renseignements généraux

514-956-6200
1-800-363-6364

Service à la clientèle

1-800-265-7927

Contenu :

Prendre en main votre diabète pour prévenir les complications

Un aspect important de la prise en charge du diabète concerne les complications à long terme. Ces complications s’expliquent du fait qu’une glycémie élevée peut endommager les petits vaisseaux sanguins et les nerfs.

 

Neuropathie diabétique périphérique - Atteinte des nerfs dans les mains et les pieds

Si la glycémie d’une personne diabétique reste élevée durant une longue période, les nerfs périphériques (qui vont aux bras, aux mains, aux jambes et aux pieds) risquent d’être endommagés. Les lésions de ces nerfs finissent par mener à une perte de sensation dans les régions du corps touchées. Comme les personnes atteintes de neuropathie diabétique périphérique ont perdu ces sensations normales, il leur arrive souvent de ne pas remarquer les petites coupures, lésions et ampoules. En l’absence de traitement, ces blessures peuvent s’infecter et, dans les cas extrêmes, l’amputation devient nécessaire.

Dépression, anxiété et trouble de l’humeur

La dépression est plus courante chez les personnes diabétiques que dans la population générale. Or la dépression est associée à une maitrise du diabète plus difficile. Si vous pensez être en dépression, ou si un membre de votre famille ou un ami pense que vous pourriez l’être, parlez-en à un membre de votre équipe de soins, qui pourrait vous diriger vers un thérapeute.

Maladie rénale

Les reins sont les organes responsables de la filtration du sang, du maintien de l’équilibre entre la quantité de liquide et de sels dans le sang, et de l’élimination (par l’urine) des déchets de l’organisme. Si la glycémie et la tension artérielle sont trop élevées, au fil du temps, les reins peuvent être endommagés. Ce phénomène est la néphropathie diabétique. Vous pouvez essayer de prévenir ou de retarder la maladie rénale en contrôlant votre diabète (et donc de votre glycémie) et à la normalisation de votre tension artérielle.

Dysfonction érectile (DE)

La dysfonction érectile est l’incapacité d’obtenir ou de maintenir une érection satisfaisante pour avoir des rapports sexuels. Chez les hommes atteints de diabète, il y a 2 causes possibles : (1) les lésions des vaisseaux sanguins nuisent à la circulation du sang et à son afflux dans le pénis; (2) les lésions aux nerfs peuvent nuire à la qualité de l’érection. Environ la moitié des hommes atteints de diabète auront une dysfonction érectile dans les 10 années suivant le diagnostic. Le risque de dysfonction érectile est plus élevé dans les circonstances suivantes :

  • Diabète présent depuis longtemps
  • Mauvais contrôle de la glycémie
  • Antécédents de tabagisme
  • Hypertension artérielle (haute pression)
  • Hypercholestérolémie (taux élevé de cholestérol sanguin)
  • Maladie cardiaque

Ne soyez pas timide. Si vous avez une dysfonction érectile, parlez-en à votre médecin ou à l’éducateur en diabète. Ils peuvent vous faire des suggestions utiles.

Problèmes de la vue

Au fil du temps, le diabète peut endommager les vaisseaux au fond de l’œil (dans la rétine) et causer des problèmes de vue. Ces changements, appelés rétinopathie diabétique, constituent la cause de cécité la plus courante chez les personnes de moins de 65 ans. En contrôlant votre glycémie, vous pouvez prévenir l’apparition de la rétinopathie diabétique. Pour en savoir plus au sujet du maintien de la santé de vos yeux, lisez l’article de l’Association Canadienne du Diabète en suivant ce lien.

Maladie cardiovasculaire

Les personnes diabétiques sont exposées à un risque très élevé de maladie cardiovasculaire (maladies du cœur) et d’accident vasculaire cérébral. Les maladies cardiaques ont tendance à se manifester de 10 à 12 ans plus tôt chez les personnes qui ont le diabète. Il y a tout de même une bonne nouvelle : vous avez le pouvoir de réduire considérablement votre risque de maladie cardiovasculaire et d’améliorer votre état de santé général en contrôlant votre glycémie, votre taux de cholestérol et votre tension artérielle, et en arrêtant de fumer. Plusieurs centres hospitaliers ont des groupes de rencontre pour vous aider à abandonner le tabac. Parlez-en à votre équipe de soins.