Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu langues
  5. Aller au menu aide
  6. Aller aux encarts
  7. Aller aux raccourcis clavier

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Sites Groupe |
     
  4. Pour nous contacter |
  5. Plan du site |
  6. Aide
  1. RSS
  2. Taille du texte

    Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  
 
 

Pour nous contacter

Sanofi Canada

2905, Place Louis-R.-Renaud 
Laval (Québec) H7V 0A3

Renseignements généraux

514-956-6200
1-800-363-6364

Service à la clientèle

1-800-265-7927

Contenu :

Le diabète et la conduite automobile

Il existe un lien important entre le diabète et la conduite automobile. Si votre taux de glucose est trop faible (hypoglycémie) pendant que vous êtes au volant, il se peut que votre capacité de conduire en soit diminuée. En effet, l’hypoglycémie peut altérer vos sens et ralentir votre temps de réaction. Vous pourriez également perdre connaissance lors d’une crise hypoglycémique. On parle d’hypoglycémie quand la glycémie est inférieure à 4 mmol/L. Par ailleurs, une glycémie élevée (hyperglycémie) peut aussi nuire à votre capacité de conduire de manière sécuritaire.

 

Votre médecin déterminera si, d’un point de vue médical, vous pouvez conduire. Il examinera votre journal des mesures de la glycémie et sera à même de constater si vous prenez votre diabète en main de façon adéquate, si votre glycémie est équilibrée et si vous savez reconnaître et traiter l’hypoglycémie.

Éléments dont il faut tenir compte :

  • En présentant une demande de permis de conduire, vous devez indiquer que vous êtes atteint de diabète.
  • Votre médecin peut vous déclarer inapte à conduire auprès de l’organisme qui délivre les permis de conduire dans votre province si votre diabète n’est pas contrôlé et si vous présentez de nombreuses instances de glucose faible. Votre permis de conduire pourrait alors être suspendu.
  • L’organisme responsable des permis de conduire a également le droit de suspendre votre permis si vous avez un accident de la route en raison d’un taux de glucose faible.
  • Il est recommandé de mesurer votre glycémie dans l’heure qui précède le départ et au moins toutes les 4 heures durant les longs trajets. Ayez toujours avec vous votre moniteur de glycémie (glucomètre) et de la nourriture, au cas où vous auriez un taux de glucose trop faible. TRUC : gardez toujours une source de glucides à action rapide (comme des comprimés de glucose) à portée de la main (par exemple, attachée à votre rétroviseur).
  • Vous ne devez jamais conduire lorsque votre glycémie se trouve sous 4,0 mmol/L.
  • Si vous faites de l’hypoglycémie, vous devez attendre de 45 à 60 minutes après l’avoir traitée pour pouvoir reprendre le volant. Interdiction absolue de vous remettre en route tant que vous n’aurez pas pris un repas ou une collation et que votre glycémie ne sera pas remontée au-dessus de 4,0 mmol/L.