Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu langues
  5. Aller au menu aide
  6. Aller aux encarts
  7. Aller aux raccourcis clavier

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Sites Groupe |
     
  4. Pour nous contacter |
  5. Plan du site |
  6. Aide
  1. RSS
  2. Taille du texte

    Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  
 
 

Pour nous contacter

Sanofi Canada

2905, Place Louis-R.-Renaud 
Laval (Québec) H7V 0A3

Renseignements généraux

514-956-6200
1-800-363-6364

Service à la clientèle

1-800-265-7927

Contenu :

Quand, comment et pourquoi mesurer son taux de glucose durant l’exercice

Rester actif et faire de l’exercice sont d’importants éléments dans le traitement du diabète. Si l’exercice joue un rôle clé en vous aidant à équilibrer le diabète, il est tout aussi important de surveiller votre taux avant, pendant et après l’exercice.

 

Pendant les séances d’exercice, il est très important de surveiller le taux de glucose, car il est possible qu’il baisse trop (hypoglycémie). En effet, quand vous faites de l’exercice, votre corps utilise le glucose stocké dans vos muscles et votre foie. Pour réapprovisionner ses réserves de glucose, votre corps mobilise celui qui circule dans votre sang. Plus votre séance d’exercice est intense et longue, plus le taux de glucose de votre sang baisse. Il se peut également que votre taux augmente durant l’exercice, surtout si vous faites de courtes séances d’exercice intense.

Vous devez donc mesurer votre taux de glucose 30 minutes avant la séance d’exercice et immédiatement après. Durant les séances de plus de 60 minutes, arrêtez-vous pour mesurer votre taux toutes les demi-heures, surtout si vous faites un nouvel exercice ou que vous intensifiez un exercice connu. Si vous commencez tout juste à faire de l’exercice, chacune de vos séances ne devrait pas dépasser 90 minutes, car vous risquez de faire de l’hypoglycémie. Cependant, si vous faites plus de 90 minutes d’exercice (par exemple, si vous faites une longue randonnée), n’oubliez pas de mesurer votre taux plus souvent que vous le feriez normalement. Enfin, ayez toujours sous la main des glucides à action rapide au cas où votre taux passerait sous 4 mmol/L.

Vous devez cesser de faire vos exercices :

  • si votre taux de glucose est égal ou inférieure à 4,0 mmol/L
  • si vous avez des tremblements, si vous vous sentez nerveux ou confus

Mangez ou buvez 15 g de glucides (glucose) pour faire augmenter votre glycémie, par exemple :

  • 15 g de glucose sous forme de comprimés
  • 15 mL (3 c. à thé) de sucre dissous dans de l’eau
  • 3/4 tasse de jus de fruits ou de boisson gazeuse ordinaire (et non diète)
  • 6 bonbons Life Savers
  • 15 mL (1 c. à soupe) de miel

Mesurez votre taux de glucose encore une fois 15 minutes plus tard. Si elle demeure inférieure à 4 mmol/L, répétez la prise de glucides. Si votre glycémie est de 4 mmol/L ou plus, prenez votre prochain repas comme prévu; par contre, si aucun repas n’est prévu dans l’heure qui suit, prenez une collation composée de glucides et de protéines.

Exemples de sources de glucides :

  • Une tranche de pain
  • ½ tasse de céréales
  • 7 craquelins

Exemples de sources de protéines :

  • Un morceau de fromage
  • ¼ tasse de noix
  • 2 c. à soupe de beurre d’arachide

Après que votre taux de glucose ait remonté pour dépasser les 4 mmol/L, vous devez manger dans l’heure qui suit. Si l’heure du prochain repas approche, ne vous inquiétez pas. Par contre, si aucun repas n’est prévu dans l’heure qui suit, prenez une collation composée de glucides et de protéines pour vous permettre de tenir jusqu’au prochain repas.

Il peut être nécessaire de mesurer le taux de glucose immédiatement après la séance d’exercice et plusieurs fois au cours des heures qui suivent. Il se peut que votre taux de glucose reste bas durant une période de 24 à 48 heures après l’exercice.