Menu navigation rapide :

  1. Aller au contenu
  2. Aller au menu rubriques principales
  3. Aller à la recherche
  4. Aller au menu langues
  5. Aller au menu aide
  6. Aller aux encarts
  7. Aller aux raccourcis clavier

Menu aide :

  1. Sanofi dans le monde |
     
  2. Nos sites internet |
     
  3. Sites Groupe |
     
  4. Pour nous contacter |
  5. Plan du site |
  6. Aide
  1. RSS
  2. Taille du texte

    Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte  
 
 

Pour nous contacter

Sanofi Canada

2905, Place Louis-R.-Renaud 
Laval (Québec) H7V 0A3

Renseignements généraux

514-956-6200
1-800-363-6364

Service à la clientèle

1-800-265-7927

Contenu :

Gérer son hypoglycémie

L’hypoglycémie survient quand la glycémie (le taux de sucre dans le sang) chute sous la valeur normale de 4 mmol/L. Cela peut se produire chez les personnes qui prennent des médicaments pour stimuler la production d’insuline par le pancréas ou chez celles qui prennent de l’insuline.

 

L’hypoglycémie peut se produire dans les situations suivantes :

  • Niveau accru d’activité physique
  • Vomissements ou diarrhée
  • Jeûne et prise des doses entières de médicaments antidiabétiques
  • Alimentation insuffisante
  • Repas sautés ou pris plus tard que d’habitude
  • Prise d’une trop forte dose de médicament
  • Consommation d’alcool

Il existe divers stades d’hypoglycémie : légère, modérée ou grave.

L’hypoglycémie légère ou modérée peut causer les symptômes suivants :

  • Tremblements
  • Palpitations (battements cardiaques rapides)
  • Transpiration
  • Anxiété
  • Faim
  • Nausées
  • Picotements
  • Difficulté de concentration
  • Confusion
  • Faiblesse
  • Somnolence
  • Changements de la vue
  • Élocution laborieuse
  • Mal de tête
  • Étourdissements

Il se peut qu’une hypoglycémie se produise durant votre sommeil. Les symptômes peuvent alors être différents et comprendre les suivants :

  • Sommeil agité
  • Cauchemars
  • Transpiration nocturne
  • Sommeil entrecoupé
  • Mal de tête au réveil

Mesures à prendre si vous pensez que vous faites une réaction d’hypoglycémie :

  • Vérifiez votre glycémie. Si vous êtes incapable de mesurer votre glycémie et que vous croyez faire de l’hypoglycémie, traitez vos symptômes.

Si votre glycémie est inférieure à 4 mmol/L, mangez un glucide (un sucre) qui agit rapidement :

  • 15 g de glucose sous forme de comprimés
  • 15 mL (3 c. à thé) de sucre dissous dans de l’eau
  • 175 mL (¾ tasse) de jus ou de boisson gazeuse ordinaire (et non diète)
  • 6 bonbons Life Savers®
  • 15 mL (1 c. à soupe) de miel

Revérifiez votre glycémie 15 minutes plus tard.

Si elle demeure inférieure à 4 mmol/L, répétez la prise de glucides.

Après que votre glycémie ait remonté pour dépasser 4 mmol/L, vous devez manger dans l’heure qui suit. Si l’heure du prochain repas approche, ne vous inquiétez pas. Par contre, si aucun repas n’est prévu dans l’heure qui suit, prenez une collation composée de glucides et de protéines pour vous permettre de tenir jusqu’au prochain repas.

Exemples de sources de glucides :

  • Une tranche de pain
  • ½ tasse de céréales
  • 7 craquelins

Exemples de sources de protéines :

  • 30 g de fromage (cube de 2,5 cm [1 po])
  • ¼ tasse de noix
  • 2 c. à soupe de beurre d’arachide

L’hypoglycémie grave se produit quand votre glycémie est inférieure à 2,8 mmol/L. En pareil cas, vous pourriez avoir besoin de l’aide d’une autre personne pour vous donner un traitement et vous pourriez perdre connaissance.

Si vous faites une crise d’hypoglycémie grave (glycémie inférieure à 2,8 mmol/L), vous devez prendre 20 g de glucose sous forme de comprimés sans délai. Il faut absolument que les membres de votre famille et vos amis sachent quoi faire si jamais vous vous évanouissez en raison d’une crise d’hypoglycémie grave. Dans certains cas, une injection de glucagon pourrait s’imposer.